top of page

Tendances et futur du travail : Distinguer les « buzz words » des véritables transformations

Dernière mise à jour : 29 août 2023

Dans un monde du travail en constante évolution, il est crucial pour les professionnels des ressources humaines de prendre du recul et de distinguer les buzz words des véritables tendances de fond. Parce que prendre des décisions hâtives basées sur des impressions éphémères ou carrément fausses peut faire du tort à l’organisation et miner notre crédibilité de professionnel RH.


Ça peut sembler évident – et pourtant! C’est assez facile de tomber dans le panneau et de se laisser emballer par nos biais de confirmation.


Pssst : le biais de confirmation, c'est un petit piège mental dans lequel on tombe facilement. En gros, c'est quand on cherche des informations ou des preuves qui confirment ce qu'on croit déjà et qu'on ignore ou rejette celles qui vont à l'encontre de nos croyances. 

Prenons par exemple le buzz word « vacances illimitées ». Malgré tout le battage médiatique, il convient de reconnaître que les organisations qui les offrent sont en réalité… très peu nombreuses. Imaginez si, en tant que professionnel RH, vous insistiez auprès de la direction pour mettre une telle politique en place en disant que vos compétiteurs sont « rendus là », alors que dans les faits… seules 3 % des PME au Québec avaient une telle politique en 2022! (Source : Enquête sur les avantages sociaux et pratiques RH distinctives en PME/OBNL au Québec – La Talenterie et Rémunération & Co.)


Nous vivons à l'ère de l'information, où de nouvelles idées et pratiques émergent constamment dans le monde du travail. Il est facile de se laisser emporter par la dernière mode. Mais il est essentiel de remettre en question l’impact réel de ces supposées tendances sur le monde du travail avant de les « suivre » aveuglément.


Et même dans le cas d’une tendance confirmée, comme pour le télétravail/travail hybride, cela ne signifie pas pour autant que l’organisation doive emboîter le pas. Les RH avisés éviterons de succomber à l'influence des médias et des discours populaires et s'appuieront plutôt sur des données solides et une analyse approfondie avant de faire des recommandations.


Psssst : Pour explorer les transformations ayant cours dans le monde du travail, La Talenterie propose un podcast où nous discutons avec des professionnels de tous les horizons, chaque vendredi. Ne manquez pas de nous repérer sur votre plateforme de balado préférée et de vous inspirer des réflexions des experts qu’on reçoit! 

Futur du travail : Quand les défis fusent de toutes parts

Dans le contexte économique incertain qu’on connaît actuellement, les organisations sont confrontées à une pression croissante sur leurs masses salariales et le coût (direct ou indirect) de leurs différents programmes RH.


Malgré tout, plusieurs organisations continuent à être affectées par la pénurie de main-d’œuvre et se doivent de demeurer compétitives alors que leurs compétiteurs de talents investissent dans leur rémunération et dans leurs avantages sociaux.


Elles doivent également se conformer aux changements législatifs (ex. : la nécessité d’inclure les risques psychosociaux dans la démarche de prévention) au Québec et considérer l’impact des changements législatifs ailleurs (ex. : Loi sur la transparence salariale entérinée en 2022 dans la ville de New York).


Et tout ça sans compter que les professionnels des RH doivent, de plus en plus, prendre en compte les valeurs environnementales et sociales de leur organisation lors de l'élaboration de politiques de recrutement, de développement professionnel et de rémunération globale.



... ouf! Une chose à la fois SVP, me direz-vous? Je vous comprend, je ressens ça aussi... et en même temps, les transformations n'attendront pas.


 

Et vous?

Quelle tendance/buzz word vous fait de l'oeil? Demandez-nous d'investiguer et d'en parler, on passe bientôt en mode « création de contenu » comme à chaque été!





Vous avez aimé cet article de La Talenterie ? Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :)







Comments


bottom of page