top of page

Arrivée du CELIAPP : Que devriez-vous savoir comme employeur?

Dernière mise à jour : 29 août 2023

Si vous administrez des avantages sociaux dans le cadre de vos fonctions RH, vous jouez un rôle important dans la sécurité financière de vos talents et la réalisation de leurs projets de vie. C’est pourquoi il est important de vous questionner sur leurs besoins et aspirations lorsque vient le temps de concevoir ou de mettre à jour votre offre d’avantages sociaux.

On profite du lancement récent d’un nouveau produit d’épargne, le CELIAPP, pour ouvrir vos horizons, et qui sait, peut-être vous inspirer à donner un souffle nouveau à votre programme d’épargne!


Le CELIAPP, c’est quoi?

Lancé le 1er avril dernier, le CELIAPP est assez clair sur ses visées : CELIAPP, c’est l’acronyme de « compte d’épargne libre d’impôt pour l’achat d’une première propriété ». Il se distingue du CELI et du REER en faisant le pont entre les avantages qu’offrent ces deux derniers :

  • le CELIAPP offre une économie d’impôts, comme le REER

  • le CELIAPP permet de faire fructifier son argent à l’abri de l’impôt, comme le CELI

En bonus, il offre plus de flexibilité que le régime d’accession à la propriété (RAP) traditionnel, puisque l’argent investi dans le CELIAPP est immédiatement disponible pour l’achat d’une propriété. Le RAP (accessible avec le REER), quant à lui, impose un délai de 90 jours avant de pouvoir utiliser les sommes.


Une offre encore naissante

Le CELIAPP est encore tout nouveau et pour l’instant, il est offert par une poignée d’assureurs et avec une sélection de fonds assez restreinte. On ne sait d’ailleurs pas encore si les assureurs offriront des CELIAPP collectifs, à l’image des REER. Cela dit, c’est un bon moment pour vous ouvrir à de nouvelles possibilités d’épargne et réfléchir à la manière dont il pourrait s’intégrer à votre offre d’avantages sociaux.


CELIAPP ou pas, l’épargne, ce n’est pas juste pour la retraite!

Offrir un régime de retraite simplifié (RRS) ou un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) collectif reste un must pour toute organisation qui se veut compétitive dans son offre de rémunération globale. Non, ce n’est pas un avantage « plate »! À La Talenterie, on remarque d’ailleurs un regain d’intérêt des employé(e)s pour les programmes d'épargne depuis quelques années. Cela dit, il convient de garder en tête qu’épargner pour la retraite n’est pas nécessairement la priorité de tous.


Par exemple, des talents plus jeunes pourraient être plus intéressés à ce qu’on les aide à accéder à la propriété, surtout dans le contexte actuel qui ne leur facilite pas les choses… Le CELIAPP ou le RAP auront alors plus de chances d’intéresser ces derniers. D’autres talents pourraient miser sur le développement de leurs compétences et connaissances et être intéressés à épargner dans un régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).


La conception du programme d’épargne et ses impacts

Puisque vos talents n’ont pas tous les mêmes priorités et aspirations, diversifier vos possibilités d’épargne pourrait être une façon de mieux répondre à leurs besoins.


Par exemple, forcer un haut niveau d’épargne en offrant peu de flexibilité sur les retraits pourrait carrément nuire à la sécurité financière de vos talents, en les privant de sommes dont ils et elles auraient besoin dès maintenant. À contrario, le fait de donner « trop » de flexibilité pourrait avoir une incidence négative sur le taux d'épargne des gens - et donc sur leur sécurité financière.


Même si l’attrait et la personnalisation devraient être considérés dans la conception de votre programme d'épargne, il est important de garder en tête que d’autres critères le sont tout autant - comme pour les autres composantes de la rémunération globale. Les implications fiscales et l’impact sur les frais de gestion, de même que la complexité administrative, devraient faire partie de votre analyse.


Un petit coup de « oumf » grâce à la communication

Bien souvent, tout ce qui manque aux talents pour prendre pleinement conscience de la valeur de leur programme d’épargne et de cotisations de l’employeur c’est la compréhension des concepts de base. En tant qu’administrateur, il vous revient d’éduquer vos employé(e)s à ces questions et de mettre vos programmes en valeur… ou d’aller chercher l’expertise à l’externe pour le faire! Pensez à utiliser les outils de communication offerts par votre assureur et votre conseiller et créez les vôtres, avec votre marque employeur unique.


Vous avez aimé cet article de La Talenterie ? Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :)



Comments


bottom of page