À propos des avantages distinctifs

«Dis moi... c'est quoi les avantages sociaux qui ont le plus de valeur aux yeux des talents?»

C’est une question qu’on me pose très souvent.


De nos jours, le bien-être des talents passe de plus en plus par des services comme la télémédecine, les PAE et la flexibilité d’horaire. Ces éléments-là ont fait leur bout de chemin dans la proposition de valeur aux talents depuis un bon moment déjà.


Cela dit, disons qu’avec la COVID-19 qui a ouvert la porte au télétravail à plus de 40% du marché du travail canadien, ils sont d’autant plus pertinents. Avec la transformation du marché du travail et la montée constante des primes d’assurance, pas surprenant que les employeurs et leurs employés veuillent continuer d’avoir accès à ces avantages complémentaires – et à bien d’autres encore – pour s'adapter à la nouvelle réalité.


Les avantages sociaux, donc, deviennent comme une gamme d’outils d’autogestion de santé pour les talents. En d'autres mots : un mélange de couvertures collectives traditionnelles, d'outils et de ressources complémentaires.


Une étude très intéressante menée conjointement par Télus et du Conference board et citée dans l’édition du 24 janvier de La Presse révèle qu’une des principales préoccupations des gens, c’est d’avoir accès à des outils pour leur permettre de faire leur propre choix, pour eux-mêmes et pour leurs familles.


La sécurité (qu’elle soit physique, psychologique ou financière) est un besoin de base chez l’humain, tel que démontré par Maslow. Pour y répondre, il faut aller plus loin que la sécurité d'emploi et le régime d’assurance de base : il faut se préoccuper de la santé et de du mieux-être de nos talents.


Les personas

Les différentes générations ont différents besoins. Si tous les talents de votre entreprise ont à peu près le même âge, ont tous des enfants en bas âge et portent tous des lunettes, l’exercice de repositionnement des avantages sociaux sera assez facile à faire.


Mais disons que je suis pas mal sûr que cette description-là ne correspond pas à la réalité de 99,9% des gens qui lisent cet article ;)


En prenant le temps de brosser le profil de votre personnel, vous allez tout de suite faire ressortir les éléments cruciaux pour vous assurer d’offrir des avantages sociaux compétitifs et percutants.


  • Luc a une femme et des enfants

  • Noémie porte des broches

  • Karim se déplace à vélo pour venir au travail

  • Magalie prend soin de ses parents vieillissants

  • Abdel est un nouvel arrivant et n’est pas encore inscrit à la RAMQ

  • ...

Tout ce qui pourrait toucher de près ou de loin à la santé est important ici :

  • Santé physique

  • Santé mentale

  • Santé financière

  • Santé sociale

Oui, on peut considérer l’âge et le lieu de résidence des personnes, mais ce qui fait réellement la différence, c’est de comprendre à qui on s'adresse et ce qui les préoccupe.


Autrement dit, les données démographiques peuvent appuyer ta réflexion, mais elles ne l’alimenteront pas – ou peu.


Un sondage pour aller plus loin

Avec vos personas en main, vous aurez tout de suite une meilleure idée d’où tes talents en sont dans leur parcours de vie. Vous pourrez compléter l’analyse des besoins avec un sondage pertinent et, pourquoi pas, des focus group. Ce sera l'occasion pour les talents de s'exprimer, et vous en tirerez probablement des idées créatives.


Pour un sondage réellement utile, il est crucial de poser les bonnes questions. Il faut se demander « qu'est-ce que la réponse permettera de clarifier ? » pour chacune des questions.

Voici quelques exemples de bonnes questions à poser :

  • As-tu déjà utilisé ton service de PAE (ou de télémédecine)?

  • oui, et je le referais

  • oui, mais ça n’a pas aidé

  • non, jamais eu besoin

  • non, jamais entendu parlé

  • Prévois-tu que tes besoins en assurances vont changer dans les 5 prochaines années?

  • oui, la famille s'agrandit

  • oui, les enfants voleront bientôt de leurs propres ailes

  • oui, la situation d'emploi de mon/ma conjoint(e) risque de changer

  • oui, un membre de la famille aura peut-être besoin d’une opération, de nouveaux soins de santé ou de nouveaux médicaments prochainement

  • non, rien de prévu

À éviter :

  • Les questions qui n'aideront pas à prendre de décision stratégique axée sur les réels besoins, comme « Préférerais-tu avoir un compte de gestion santé ou payer une plus petite franchise sur tes ordonnances ? ».

  • Les choix de réponse du type « vrai ou faux » (souvent trop binaires, et manquent de nuances)

  • Les choix de réponses neutres du genre « moyennement satisfait ». Avec ce genre de choix de réponse, difficile de tirer des conclusions - les résultats seront « plats ».

Finalement, pour qu'un sondage aille l’effet escompté , il faut le bâtir dans les règles de l’art, mais aussi rester authentique. Vous voudrez donc réfléchir à vos communications pour faire ressortir que l’entreprise a à cœur le bien-être de ses talents. (Et donc, que leur avis est primordial et qu’il sera considéré au moment de prendre des décisions.)

Une stratégie de communication ciblée

Votre stratégie de communication idéale dépend également de votre réalité. Peut-être voudrez-vous laisser une période fixe pour que les gens puissent remplir le sondage et y revenir s’ils changent d’idée et/ou s’ils veulent consulter leur famille.


Peut-être laisserez-vous une case vide à la fin du sondage où chacun pourra ajouter ses commentaires.


Il y a autant de manières de faire qu'il existe de types d'entreprises. Ce qui compte, c’est de se poser les bonnes questions et de bâtir une stratégie de communication et des messages qui collent à la réalité de votre entreprise.

Une aide externe

Il est toujours bon de se faire accompagner par une personne ou une firme extérieure à l’entreprise, afin de recueillir les réponses en toute confidentialité. Cela contribuera à délier les langues, mais ça permet aussi de poser des questions plus personnelles, qui seront fort utiles pour creuser les besoins de chacun.

Le mot de la fin

Vous l'aurez compris, je crois que les meilleurs avantages sociaux, ceux qui ont le plus de valeur, ce sont ceux qui sont adaptés aux besoins de vos talents.


Pour en savoir plus à ce sujet, écoutez notre épisode de podcast, où Sarah m'a reçu pour en jaser, plusieurs mois avant que je ne joigne La Talenterie.


Vous avez aimé cet article de La Talenterie? Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle :)