Rechercher
  • Sarah Jodoin-Houle

Santé mentale au travail : 15 solutions concrètes et un outil de communication gratuit

Dernière mise à jour : avr. 28

On le sait : les restrictions, l’incertitude et l’isolement liés à la COVID-19 amènent une hausse des problèmes de santé mentale à tous les niveaux de la société… et de plus en plus d’employeurs sont préoccupés à cet effet.


Déjà, au début de la pandémie (juin 2020), la majorité des entreprises sondées dans le cadre de l’Enquête sur les avantages sociaux et les pratiques distinctives dans les PME québécoises indiquaient que la santé mentale des employés était leur priorité actuelle – devant la santé physique, financière et sociale.


En juin dernier :

  • 65% des PME québécoises offraient un programme d’aide aux employés (PAE)

  • 30% avaient mis en place un service de télémédecine

  • Près de 90% finançaient déjà les soins paramédicaux (qui incluent généralement les psychologues/psychothérapeutes et les travailleurs sociaux) à travers leur régime d’assurance collective

Depuis, plusieurs employeurs ont mis en place des initiatives inspirantes, et pris de bonnes habitudes de communication liées à la santé mentale.


Toutefois, à travers mes conversations avec des clients et via les groupes RH sur les réseaux sociaux, force est de constater que plusieurs organisations se sentent encore démunies face à une hausse de cas en santé mentale.

J’ai donc pensé vous partager 15 solutions concrètes pour agir en matière de santé mentale, ainsi qu’un exemple de communication à envoyer à vos troupes (document joint au bas de l’article) … en espérant que ça vous aide.


Courage, il y a de la lumière au bout du tunnel!


Au quotidien, dans vos équipes

1. Faire un « check in » au début de chaque rencontre Ça peut sembler banal, mais le fait de demander aux gens comment ils vont peut faire toute la différence. Dans le feu de l’action, il est si facile d’être orienté sur la tâche plutôt que sur l’humain… prenez le temps d’ouvrir votre caméra, de saluer votre collègue, de discuter un peu avant de plonger dans le vif du sujet!


2. Adopter un mindset de bienveillance… peu importe les opinions de chacun On le sait, certaines personnes ont plus de difficultés que d’autres à accepter les mesures gouvernementales mises en place. Il ne s’agit pas ici d’ouvrir le débat ou d’encourager les discussions politiques sur les lieux de travail, mais plutôt de garder une attitude bienveillante dans nos échanges, et d’être rassembleurs.


3. Faire de la santé mentale une responsabilité partagée en formant tous les employés La prévention en matière de santé mentale, ça ne devrait pas reposer sur les seules épaules des RH… ni des gestionnaires ou de la direction. Pourquoi ne pas former l’ensemble des employés à reconnaître les signaux d’alarme et adopter de bons réflexes? Certains consultants, comme Arima Conseils (la boîte de Marie-Josée Drouin qu’on a reçue au podcast de La Talenterie) offrent des formations en entreprise sur le sujet. 4. Mettre sur pied un « buddy system » Dans le même ordre d’idées qu’au point précédent, l’objectif est d’amener les gens à veiller les uns sur les autres. Pourquoi ne pas vous inspirer des systèmes de « buddy » souvent mis en place dans un contexte d’accueil/intégration ou de formation? Vous pouvez rendre la participation à ce programme volontaire… ou obligatoire pour un certain temps, pourquoi pas? Les participants pourraient, par exemple, devoir s’engager à prendre des nouvelles de leur « buddy » une fois par semaine.


5. Rappeler aux gens que vous pensez à eux et que vous appréciez leur travail en leur offrant des petites douceurs Messages de remerciement, livraison de café à domicile, envoi de cartes-cadeaux virtuelles pour se procurer un livre ou un jeu de société… les idées ne manquent pas pour faire plaisir à vos employés!

6. Organiser des événements non virtuels Certes, on ne peut pas vraiment se rassembler sans passer par des plateformes comme ZOOM… Mais nous sommes plusieurs à ressentir le besoin de s’éloigner des écrans. Pourquoi ne pas mettre en place des initiatives rassembleuses qui n’ont rien à voir avec le travail… bien loin des écrans ? C’est le moment d’organiser des pools de hockey, des défis culinaires et des concours de nombre de pas par jour (on peut même s’inspirer du défi Pierre Lavoie et inciter les gens à faire des cubes énergie)!

7. Mettre en place une politique de déconnexion Le débat sur le droit à la déconnexion, qui avait fait couler beaucoup d’encre en 2017-2018, alors que la France a intégré le droit à la déconnexion à même sa Loi Travail, a refait surface récemment au Québec.

Pour l’instant, le gouvernement et l’Ordre des Conseillers en Ressources Humaines Agréées recommandent de laisser la flexibilité aux entreprises et de ne pas imposer de cadre trop rigide. Cela dit, plusieurs (dont le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité Sociale, Jean Boulet) recommandent de clarifier les balises du télétravail… et de le faire par écrit.

À travers les avantages sociaux

8. Surcommuniquer le programme d’aide aux employés (PAE)

Si vous en avez un, communiquez (plusieurs fois!) son existence, les types de situations dans lesquelles on peut s’en servir, et le numéro de téléphone à composer pour être pris en charge. Vous n’avez pas de PAE? Renseignez-vous auprès de votre assureur, certains en offrent sans frais additionnels!

9. Faire des rappels relativement aux couvertures offertes dans votre régime d’assurance Si vous avez un régime d’assurance collective en place, ne prenez pas pour acquis que vos employés en connaissent les protections ni qu’ils savent comment en bénéficier. Faites-vous un devoir de le rappeler de façon ponctuelle!


Vous n’avez pas d’assurance collective pantoute, mais vous aimeriez changer cela? Vous pouvez communiquer avec des conseillers en avantages sociaux, comme Jimmy Côté, qui vous aiguilleront – règle générale, le premier contact ne coûte rien.


10. Souscrire à un service de télémédecine ayant un volet santé mentale

Certains services de télémédecine, comme Dialogue, offrent des programmes de prévention et de prise en charge en matière de santé mentale.

11. Ajouter des « journées mieux-être » pour 2021 Incitez les employés à prendre du temps pour eux en leur offrant un certain nombre de journées mieux-être (rémunérées) pour prendre soin d’eux. Vous pourriez même mettre une trousse numérique en place avec des idées les guider dans leur journée, pourquoi pas? 12. Donner accès à des séances de méditation, des cours de yoga ou d’autres types de sport en ligne En offrant ce genre de séance à vos employés, vous les aiderez à prendre soin d’eux, tout en encourageant des entrepreneurs québécois. Souvenons-nous que les gyms et studios de yoga sont actuellement fermés – souvent avec un bail commercial à payer!

En rappelant les ressources externes existantes


13. Partager l’annuaire interactif de l’Ordre des Psychologues du Québec

Il arrive fréquemment que les gens ne sachent tout simplement pas par où commencer pour consulter un psychologue. Le simple fait de partager le lien pour rechercher un professionnel qualifié (par expertise et par région) peut éliminer un frein qui empêche de passer à l’action.


14. Partager de l’information sur les applications mobiles offrant des suivis psychologiques

Pour les entreprises n’ayant pas la possibilité de donner accès à des psychologues par l’entremise de leurs avantages sociaux, il peut être une bonne idée de parler des ressources abordables offertes en ligne, comme Mind Beacon. Fait intéressant : ce service offre aussi la possibilité d’un accompagnement par texto.


15. S'assurer que tous les employés connaissent le 8-1-1

Le 8-1-1, c’est le numéro « de base » à communiquer. Même si vous offrez une panoplie de ressources à vos employés, il peut y avoir des urgences, des besoins pour leurs proches… et il restera toujours une part d’employés qui s’empêche d’utiliser les ressources fournies par l’employeur, par crainte que leurs informations personnelles ne soient divulguées.

Bonus : La STM a concocté un « Test qui fait du bien » pour ses employés et le grand public. En 1-2 minutes, il est possible de s’auto-évaluer et d’obtenir quelques conseils bien avisés pour prendre soin de nous en période de confinement. N’hésitez pas à le partager à votre gang!

Outil de communication gratuit :


Les mots ne sont pas toujours évidents à trouver pour parler de santé mentale. Certes, chaque organisation a une culture de communication qui lui est propre. Ainsi, certains messages (ou certains tons) peuvent bien « passer » dans une organisation, et non dans une autre. Cela dit, il est plus facile d’adapter un message que de le bâtir à partir d’une page blanche… c’est pourquoi j’ai pensé vous préparer un exemple de communication à télécharger, adapter et communiquer sans retenue.


Téléchargez le document Word ci-dessous:

Courriel - ressources psy (gabarit)
.docx
Download DOCX • 360KB

Vous comptez appliquer un (ou plusieurs) de ces trucs? N’hésitez pas à m’en donner des nouvelles à sarah@latalenterie.com! Vos commentaires sont précieux :)


Vous avez aimé cet outil gratuit de La Talenterie? Inscrivez-vous à notre infolettre pour en recevoir d'autres :)